Promo ! Shamrock Voilier Sailing Boat Agrandir

Shamrock Voilier Sailing Boat / Maquette décorative

KIADE maquette France

Rsham75

Nouveau

Maquette de bateau décorative - Plan Charles Edouard Nicholson. Classe J construit pour Sir Thomas Lipton et lancé en 1930 pour rapporter la Coupe de l'América en Angleterre. Uniquement disponible en boutique. Click & collect !

Plus de détails

1 Article

Attention : dernières pièces disponibles !

744.00 CHF

TTC

1'240.00 CHF TTC

-40%

Le premier véritable classe J dessiné par J. Charles Nicholson à la demande sir Thomas Lipton qui voulait pour la 5ème fois, défier les Américains et tenter de ramener la Coupe de l’America en Angleterre.
En 1930, il perdit la finale de la Coupe contre Enterprise de Harold Van Der Bilt, membre du New York Yacht club, ce qui mit fin aux derniers espoirs de Sir Thomas Lipton. En 1986, la société Lipton Tea racheta le yacht et en fit don au musée du yachting de Newport. Sa restauration sous le patronage du musée est due à Elisabeth Meyer qui a fait réduire le mât et la baume pour retrouver ses dimensions d’origine.

Particularités : 

* Le seul classe J construit en bois qui ait survécu. Son accastillage et son plan sont restés tels qu’à l’origine.
* La têtière de grand voile ornée du trèfle , emblème de l’Irlande qui a donné son nom à tous les bateaux de Sir Thomas Lipton.

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Shamrock Voilier Sailing Boat / Maquette décorative

Shamrock Voilier Sailing Boat / Maquette décorative

BOIS : Réalisées en bois nobles (acajou), nos maquettes sont construites en bordées pour la coque et le pont est latté. Afin de garantir une stabilité dans le temps de nos maquettes, une technique spécifique permet une excellente accroche du bois évitant les risques de fissures. De plus, le bois étant un matériau vivant, son choix et son séchage font l'objet d'une attention particulière, indispensables à sa bonne tenue dans le temps.


RESINE : Réalisées en polyester et fibre de verre, nos maquettes sont construites selon le même processus que les vrais bateaux. Une empreinte silicone est prise sur un master réalisé d’après les plans 3D originaux permettant la production des coques. Un long travail de ponçage intervient alors afin de reproduire le plus fidèlement les moindres détails.